La Mauritanie devient le deuxième pays africain à s’engager pour mettre fin à l’esclavage moderne


La Mauritanie a ratifié le Protocole de 2014 relatif à la convention de 1930 sur le travail forcé , renforçant ainsi le mouvement mondial contre le travail forcé sous toutes ses formes, y compris la traite des êtres humains. La Mauritanie rejoint le Niger, la Norvège et le Royaume-Uni parmi les premiers Etats à s’engager officiellement pour mettre en œuvre le Protocole. Adopté à une majorité écrasante par la Conférence internationale du Travail en 2014, le Protocole complète la convention (n° 29) de 1930 en demandant aux Etats de prendre des mesures efficaces de prévention et de protection des victimes, leur garantissant l’accès à la justice et à l’indemnisation.

A LA UNE
PUBLIES RECEMMENT

​​​Nous contacter

Siège social : Lomé, Boulevard de l’Oti à côté des Agences de l’UTB – Western Union et de Moov à Bè-Kpota, non loin de l’Église Catholique

Nous suivre

  • Facebook Social Icône
  • w-facebook

Plus d'info

Affiliée à :

 

- La Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo (CSTT) www.csttogo.org 

                

- La Fédération Internationale des ouvriers du Transport (ITF)

Copyright©FESYTRAT-Togo