A l’école du plaidoyer et de lobbying / L’ONG RADD forme les responsables des syndicats des transpor

La lutte contre les tracasseries routières et à la frontière qu’on observe sur le corridor Cotonou - Lomé a été au cœur des préoccupations de l’ONG RADD (Recherche Action pour un Développement Durable) qui l’a exprimée à travers le Projet ‘’ Cotonou – Lomé sans tracas’’ avec le soutien financier de la CEDEAO (Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest).


C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Cotonou – Lomé sans tracas » que RADD a organisé les 22 et 23 Juin 2016 à Cotonou au Bénin un atelier de formation autour du thème : ‘’ Les techniques de plaidoyer et de lobbying’’ à l’intention de vingt-quatre (24) cadres syndicaux venus des syndicats des conducteurs routiers du Bénin et du Togo conduits par Monsieur Emmanuel AGBENOU, Secrétaire Général de la Fédération Syndicale des Travailleurs des Transports du Togo (FESYTRAT).


L’atelier a commencé par la présentation des participants et des encadreurs avec leurs attentes, suivie du mot de bienvenue prononcé par Monsieur Antoine FANDEGLA, Directeur de l’ONG RADD.


Placée sous l’encadrement technique du Directeur de RADD et animée par le Consultant MAMA Victor, cette formation a pour objectifs : de définir les concepts de plaidoyer et de lobbying, d’établir le lien entre le plaidoyer et le lobbying, de connaître les conditions à remplir par une organisation qui s’engage dans un plaidoyer et d’identifier les différentes étapes à suivre pour organiser un plaidoyer.

L’atelier a donc permis aux participants de se faire mouler davantage aux différentes techniques de plaidoyer et de lobbying à travers une méthodologie participative.


Au cours de la rencontre, le formateur a également renforcé les capacités des participants sur l’élaboration d’un plan de dialogue pour leur permettre de mieux communiquer avec les forces de l’ordre pour réduire les tracasseries routières et à la frontière. Pour ce faire, les participants du Bénin et du Togo se sont respectivement répartis en deux (02) groupes de travail pour élaborer leur plan de communication.


A la fin de l’atelier, les représentants de la délégation du Bénin et du Togo de même que le Directeur de l’ONG RADD ont, tour à tour, pris la parole pour exprimer leur satisfaction et féliciter tous les participants pour le sérieux dont ils ont fait montre durant les travaux. Ils ont, au nom des conducteurs et transporteurs routiers, remercié la CEDEAO pour son soutien financier qui a rendu possible la tenue de la formation.


Il faut signaler que le Directeur de RADD a distribué aux responsables des syndicats des CD des Magazines radiophoniques sur les tracasseries routières Cotonou – Lomé que les conducteurs routiers vont jouer dans leur véhicule pendant leurs différents voyages. Il est également prévu des émissions radiophoniques à animer au Bénin et au Togo sur le rançonnement, le refus de pièces et les lourdeurs administratives pour sensibiliser les populations sur la problématique des tracasseries routières et à la frontière.

A LA UNE
PUBLIES RECEMMENT