Espace CEDEAO : Poursuite du processus de mise en place du mécanisme régional de suivi de la libre c



Après le lancement officiel et l’inauguration du siège du Mécanisme Régional de Suivi pour la Libre Circulation des Véhicules de Transport Inter-Etats de Personnes et de Biens dans l’Espace CEDEAO à Abidjan en Côte d’Ivoire le 18 Juillet 2017, les participants se sont retrouvés les 21 et 22 Septembre 2017 à Accra au Ghana pour plancher sur les modalités opérationnelles dudit Mécanisme.


La-Palm Royal Beach Hôtel a servi de cadre pour la rencontre d’Accra qui a réuni une trentaine de participants venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger et du Togo pour étudier et adopter le Texte juridique de gouvernance du Mécanisme ainsi que pour harmoniser les documents composés du Manifeste des passagers, des fiches de fouilles, des autocollants et des scellés qui vont servir à opérationnaliser la plate-forme.

Le Togo a été représenté à cette rencontre par une délégation composée de :


  • M. TAKOU Abalo: Directeur du Centre d’Information CEDEAO/UEMOA pour le Togo,

  • Commandant BOUYO Amouki de la Gendarmerie Nationale,

  • M. AGBENOU Komlan Emmanuel : Secrétaire Général de la FESYTRAT et Coordonnateur National de l’ITF-TOGO.



Présidée par le Représentant du Ministère des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionale du Ghana, la cérémonie d’ouverture des travaux a connu la présence :

  • de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Suisse auprès des Républiques du Ghana, du Bénin et du Togo,

  • du Commissaire chargé du Commerce, Douanes, Libre Circulation et Tourisme de la CEDEAO qui a souhaité la bienvenue à l’assistance,

  • et du Directeur de la Libre Circulation et du Tourisme de la CEDEAO.

Au cours des travaux qui ont été dirigés par le Directeur de Cabinet Adjoint du Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, les participants ont été, dans un premier temps, instruits sur ‘’Aperçu de l’opérationnalisation du Mécanisme Régional de Suivi de la Libre Circulation des Véhicules Inter-Etats de Passagers, de Personnes et de Biens dans l’espace CEDEAO.’’ Ensuite, ils ont passé en revue les ‘’Recommandations formulées lors du lancement officiel du Mécanisme et de la rencontre avec les paries prenantes en Côte d’Ivoire’’ et suivi une communication sur : ‘’ La gestion du mécanisme de suivi de la libre circulation des véhicules de transport inter-états de personnes et de biens entre la Côte d’Ivoire et d’autres pays voisins dans la région.’’


Les représentants des Etats membres pilotes à cette rencontre d’Accra ont également étudié et adopté article par article les organes de gouvernance du Mécanisme. Il s’agit du document statutaire qui va régir le fonctionnement du Mécanisme Régional de Suivi.


Aussi, les documents qui seront utilisés par le Mécanisme ont-ils été présentés et les participants ont procédé à leur harmonisation après moult discussions. Ils ont aussi suivi le mécanisme d’harmonisation des normes de la CEDEAO, présenté par le Représentant de la Direction de l’Industrie de la CEDEAO chargé des procédures de normalisation.


Il convient de signaler que les participants ont adopté des recommandations notamment :


La production de documents de contrôle qui sera assurée par chaque Etat membre. Par contre, la production des autocollants doit être effectuée par la CEDEAO,


Les documents à sécuriser sont le sceau de la douane et les autocollants de la CEDEAO. A cet effet, il est convenu la mise en place d’une Task Force de travail sur le développement de normes liées aux transports/migration qui définissent les spécifications et les caractéristiques de sécurité et délivrent les décisions aux Etas membres d’ici le 20 Octobre 2017,


Les spécifications de tous les documents de contrôle devraient respecter les trois langues officielles de la CEDEAO,


Les conducteurs doivent également signer les manifestes des passagers,

La propriété des documents de contrôle revient aux Comités Nationaux de Pilotage de chaque Etat membre.


Le document des organes de gouvernance devra être finalisé et envoyé aux Etats au plus tard le 20 Octobre 2017.


La cérémonie de clôture qui a mis fin à la rencontre d’Accra a été parquée par :


Le mot du Directeur de la Libre Circulation et du Tourisme de la CEDEAO qui, après avoir exprimé la satisfaction de son institution, a remercié les participants pour leur abnégation et le sérieux dont ils ont fait montre durant les travaux pour la réussite du Mécanisme,


L’intervention de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Suisse auprès de la République du Ghana, de la République du Bénin et de la République du Togo qui a encouragé les participants à s’investir d’avantage pour l’opérationnalisation du Mécanisme,


L’allocution du Directeur Adjoint du Cabinet du Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur qui a déclaré clos les travaux après avoir souligné sa satisfaction et souhaité aux participants un bon retour dans leur pays respectif.

A LA UNE
PUBLIES RECEMMENT