USYNCTAT

Union Syndicale des Conducteurs des Taxi-motos du Togo 

Présentation de l’USYNCTAT

 

L’Union Syndicale des Conducteurs de Taxi-motos du Togo (USYNCTAT) a été créée le 29 Janvier 1994 au cours du Congrès Constitutif tenu à Lomé à Agoè FOPADESC.

 

L’USYNCTAT s’est dotée dès sa création des organes suivants :

 

  • Le Congrès qui est l’instance suprême. Il se tient tous les quatre (04) ans

  • Le Conseil syndical qui se réunit une fois entre deux (02) congrès,

  • L’Assemblée Générale qui est un organe consultatif pour prendre des décisions engageant la vie de l’organisation. Elle est convoquée tous les six (06) mois.

  • Le Bureau Exécutif qui met en application les décisions prises au cours des autres organes. Il se réunit une fois par mois.

  • Le Commissariat aux Comptes qui est chargé de vérifier la gestion financière de l’organisation.

 

L’USYNCTAT est représentée sur toute l’étendue du territoire national par :

 

  • Les Sections régionales

  • Les Sections préfectorales

  • Les Sections locales

 

Comment est apparu le phénomène du taxi-moto au Togo ?

 

La gamme de transport de taxi-motos est apparue pour la première fois au Togo les 28 et 29 Novembre 1990 suite à une grève lancée par les conducteurs de véhicules autos affectés au transport public de passagers pour manifester leur refus d’obtenir le permis de conduire professionnel qu’a voulu imposer l’autorité en charge du transport routier pour la professionnalisation du secteur et la lutte contre les fréquents accidents de circulation routière. C’est au cours de ces deux jours de grève qui a paralysé le transport public que les jeunes ont sorti leurs motos pour venir à la rescousse de la population dans ses déplacements.

 

La deuxième apparition remontait en Juin 1991 lorsque le peuple togolais réclamait sous la pression des paris politique, la tenue d’une Conférence nationale dans le cadre de la démocratisation du paysage politique togolais. Ainsi, sur les mots d’ordre des syndicats des transports, les conducteurs d’autos cessèrent leurs activités pour paralyser la circulation. Là encore, devant l’absence de moyens de transport, certains jeunes ont, pour une fois encore, sorti spontanément leurs motos pour transporter les passagers moyennant rémunération. Cette paralysie a duré une quinzaine de jours au cours de laquelle les conducteurs occasionnels avaient pris goût de ce travail qui leur procurait de bonnes recettes.

 

Mais c’est à partir du 16 Novembre 1992 que les taxi-motos sont revenus en force et se sont consolidés jusqu’à nos jours. En effet, le 16 Novembre 1992 est le début de la grève générale illimitée déclenchée par les partis politiques pour amener les gouvernants à accepter la démocratisation du Togo. Une grève qui a duré près de neuf mois et largement suivie par le peuple togolais et surtout par les conducteurs et transporteurs routiers bloquant ainsi les populations dans leur mobilité.

 

Pourquoi la création de l’USYNCTAT ?

 

La nécessité et l’urgence de créer un syndicat pour défendre les droits des conducteurs et pérenniser cette gamme transport qui est rentrée dans les habitudes des togolais se sont faites sentir lorsque le Gouvernement avait décidé de la faire disparaître en prétextant que « les taxi-motos ont vu le jour au Togo avec la grève générale illimitée et doivent donc disparaître avec la fin de la grève. »

Sentant le danger venir, les jeunes cadres, étudiants, chômeurs et autres déflatés qui se sont mués en conducteurs de taxi-motos ont jugé bon de se constituer en une organisation syndicale pour être un interlocuteur crédible et entrer en négociation avec le Gouvernement qui développait tous les arguments en défaveur de cette activité marginalisée au départ.

 

En portant sur les fonts baptismaux l’Union Syndicale des Conducteurs des Taxi-motos du Togo (USYNCTAT), les dirigeants avaient pour souci de se doter d’un cadre et d’un outil de lutte pour la reconnaissance des taxi-motos par las autorités administratives. Ensuite, œuvrer et contribuer à l’organisation et à l’assainissement du secteur pour permettre aux acteurs de mener librement en toute quiétude et sécurité leur travail.

 

Ce premier objectif a été atteint et aujourd’hui les taxi-motos sont reconnus et le secteur a été réglementé en 1996 avec un Arrêté interministériel. L’USYNCTAT se partage le paysage syndical avec d’autres organisations syndicales.

 

Au jour d’aujourd’hui, on peut compter plus de 200.000 conducteurs de taxi-motos sur toute l’étendue du territoire national. Un secteur très dynamique dans le transport au Togo.

​​​Nous contacter

Siège social : Lomé, Boulevard de l’Oti à côté des Agences de l’UTB – Western Union et de Moov à Bè-Kpota, non loin de l’Église Catholique

Nous suivre

  • Facebook Social Icône
  • w-facebook

Plus d'info

Affiliée à :

 

- La Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo (CSTT) www.csttogo.org 

                

- La Fédération Internationale des ouvriers du Transport (ITF)

Copyright©FESYTRAT-Togo