CONGRES CONSTITUTIF DE L’IDC-TOGO / LAYE ESSOENIH ELU A LA TETE DU 1er BUREAU DU CONSEIL INTERNATION

C’est à l’issue d’un Congrès constitutif tenu le samedi 26 mars 2016 à Lomé que les dockers du Togo ont porté Laye Essoenih et Allado Edoh respectivement coordonnateur principal et Trésorier général à la tête de la branche Togo de leur Conseil international. Ils étaient près d’une centaine de dockers venus des trois syndicats présents dans le secteur notamment le Syndicat national des dockers du Togo (SYNADOCKTO) ; le Syndicat libre des dockers du Togo (SYNLIDOCKTO) et le Syndicat du renouveau des dockers du Togo (SYNREDOCTO) à prendre part à ce congrès. Les travaux se sont déroulés sous l'encadrement technique d'Emmanuel Agbenou, Secrétaire général de la FESYTRAT-Togo avec la présence des Inspecteurs du travail et des lois sociales.



Ce congrès a été marqué par une communication sur le thème : « Le rôle du docker togolais par rapport à l’enjeu de la modernisation du port autonome de Lomé », suivi de l’étude et l’adoption des textes de l’organisation.


Une élection libre et démocratique a permis la mise en place d’un bureau de 9 membres et d’une commission de contrôle de 3 membres. Cette commission dirigée par Dessaga Domna aura pour rôle de contrôler le bureau exécutif dans la mise en œuvre de ses activités.


Les dockers togolais ont adhéré au Conseil international des dockers dans le but d’avoir des soutiens sur le plan international dans leur lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Les dockers togolais sont confrontés à plusieurs problèmes dans leurs secteurs d’activité entre autres, la non-déclaration à la caisse nationale de sécurité sociale, l’absence de contrat de travail à durée indéterminée, l’absence de plan de carrière et de retraite.


Le Conseil international des dockers (IDC) est une organisation syndicale internationale des dockers basée à Barcelone en Espagne et qui œuvre pour l’amélioration des conditions de travail et de vie de ses membres à travers le monde.

A LA UNE
PUBLIES RECEMMENT