ATELIER D’EVALUATION DE LA STRATEGIE GLOBALE DE L’ITF DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS ROUTIERS EN AFR

Du 29 au 31 Août 2016, s’est tenu à Abuja au Nigéria un atelier d’évaluation de la stratégie globale de l’ITF dans le secteur des transports routiers en Afrique de l’Ouest.


Organisée par le bureau sous-régional de l’ITF pour l’Afrique francophone et de l’espace CEDEAO, la rencontre d’Abuja a réuni une vingtaine de dirigeants de syndicats des travailleurs des transports routiers venus de dix pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir : le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée Conakry, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Togo et le Sénégal.


La cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier a été présidée par la représentante du Ministre des Transports en commun du Nigéria en présence de la Camarade Anna Karume, Secrétaire Régionale Adjointe de l’ITF-Afrique (Nairobi), de Madame Claire Clarke, Assistante de la Section des Transports Terrestres venue de Londres, du Camarade Bayla SOW, Représentant de l’ITF pour l’Afrique Francophone et de l’espace CEDEAO et du Secrétaire Général du Syndicat National des Travailleurs des Transports Routiers du Nigéria. Il faut également noter à cet atelier la présence de la Camarade Assita Ouédraogo, Coordonnatrice des activités de l’ITF pour l’Afrique Francophone, du Camarade Mohammed Safiyanu, Coordonnateur de l’ITF pour l’Afrique de l’Ouest, du Camarade Emmanuel Agbenou, Président du Comité sous-régional des Transports Routiers de l’ITF pour l’Afrique de l’Ouest et du Camarade Aziz Kiirya, Secrétaire Général du Syndicat des Travailleurs des Transports de l’Ouganda, venu de Kampala.


Il convient de préciser que le Camarade Stuart Howard, Secrétaire Général Adjoint de l’ITF a honoré de sa présence les travaux de l’atelier d’évaluation.

Durant trois (03) jours, les participants ont été suffisamment outillés sur les stratégies des 4 leviers de l’ITF adoptées au 43ème congrès tenu en 2014 à Sofia en Bulgarie. Il s’agit de:

  1. Consolider les plaques tournantes et les corridors,

  2. Suivre les évolutions géographiques,

  3. Influencer les grands acteurs des différents secteurs,

  4. Mobiliser les affiliations et les adhésions massives.

Pour une meilleure appropriation des stratégies des 4 leviers, les participants ont effectué des travaux de groupes sur comment utiliser les 4 leviers dans les corridors – dans les transports de passagers et dans le secteur informel.



Les problèmes auxquels les travailleurs des transports routiers sont confrontés ont été passés en revue. Ils ont aussi été instruits sur l’apparition en Afrique de deux nouveaux défis que sont : le BRT (Transfert Rapide par Bus) et l’Uber. L’Uber qui est un nouveau phénomène qui constitue un sérieux menace pour les chauffeurs de taxi urbain. Les délégués ont, par ailleurs bénéficié des expériences de l’organisation des conducteurs routiers sur les corridors en Afrique de l’Est et du Projet FNV des travailleurs du secteur informel des transports.


L’évaluation de la stratégie globale de l’ITF dans le secteur des transports routiers en Afrique de l’Ouest élaborée à Cotonou en 2013 a été faite à travers la présentation des rapports des participants qui ont ressorti les activités menées dans le cadre de renforcement des capacités ; de recrutement des membres ; de l’amélioration des conditions de vie et de travail des conducteurs routiers à travers la négociation des accords collectifs ou des conventions collectives et de l’organisation des campagnes sur les tracasseries routières et les perceptions illicites avec un accent sur la solidarité entre les conducteurs sur les corridors.

Au cours de leur présentation, les participants ont mesuré les forces et les faiblesses de leur syndicat tout en énumérant les opportunités et les menaces qui ont favorisé ou empêché la réalisation de certaines activités.


L’atelier d’Abuja a été aussi une occasion au cours de laquelle l’évaluation du Projet ITF/SASK 2013-2016 sur les corridors en Afrique de l’Ouest a été également faite.

L’un des temps forts des travaux de l’atelier, est la présentation de la situation des effectifs des affiliés de l’ITF en Afrique de l’Ouest et leur faible taux de cotisations ainsi que celle des syndicats suspendus.


Avant d’élaborer leur plan d’action en groupe de travail, les participants ont suivi une communication sur la Semaine d’action de l’ITF qui a commencé en 1997 et qui sera célébrée cette année du 03 au 09 Octobre.

Les travaux de l’atelier ont pris fin sur une note de satisfaction générale des participants, des organisateurs et des encadreurs.

A LA UNE
PUBLIES RECEMMENT